>

JOURNÉE MONDIALE DE LA COMMUNICATION DIMANCHE 13 MAI

  • PAROISSE DE MARTIGUES
Dimanche 13 mai.

Dimanche 13 mai.

Seigneur, fais de nous des instruments de ta paix.

Fais-nous reconnaitre le mal qui s'insinue dans une communication qui ne crée pas la communion.

Rends-nous capables d'ôter le venin de nos jugements.

Aide-nous à parler des autres comme de frères et de sœurs.

Tu es fidèle et digne de confiance ; fais que nos paroles soient des semences de bien pour le monde :

Là où il y a de la rumeur, que nous pratiquions l'écoute ;

Là où il y a confusion, que nous inspirions l'harmonie ;

Là où il y a ambiguïté, que nous apportions la clarté ;

Là où il y a exclusion, que nous apportions le partage ;

Là où il y a du sensationnalisme, que nous usions de la sobriété ;

Là où il y a de la superficialité, que nous posions les vraies questions ;

Là où il y a des préjugés, que nous suscitions la confiance ;

Là où il y a agressivité, que nous apportions le respect ;

Là où il y a la fausseté, que nous apportions la vérité.

Amen.

JOURNÉE MONDIALE DE LA COMMUNICATION DIMANCHE 13 MAI

Chaque année, depuis le concile Vatican II, les catholiques sont invités à participer à la « Journée Mondiale des Communications Sociales ». 

 

L’événement, qui se décline le dimanche entre l’Ascension et la Pentecôte, appelée en France « Journée Mondiale de la Communication », a pour objectif de mieux faire connaître les moyens de communication au niveau des paroisses, des diocèses et des services de l’Eglise catholique.

 

Au cours de cette journée placée sous l’égide de la communication, les chrétiens sont invités notamment à prier pour les hommes et les femmes professionnels de la communication.

 

La prochaine Journée mondiale des communications sociales, dimanche 13 mai 2018, aura pour thème : « La vérité vous rendra libres » (Jn 8, 32). Fausses nouvelles et journalisme de paix.

 

Le thème que le pape François a choisi pour la 52ème Journée Mondiale des Communications Sociales 2018 concerne les « fausses nouvelles » ou « fake news », c’est-à-dire les informations dénuées de fondement qui contribuent à générer et à alimenter une forte polarisation des opinions. Il s’agit souvent d’une manipulation des faits, avec de possibles répercussions sur les comportements individuels et collectifs. Dans un contexte où les sociétés de référence des réseaux sociaux et le monde des institutions et de la politique ont commencé à affronter ce phénomène, l’Eglise veut elle aussi offrir sa contribution en proposant une réflexion sur les causes, les logiques et les conséquences de la désinformation dans les médias et en aidant à la promotion d’un journalisme professionnel, qui cherche toujours la vérité, et donc d’un journalisme de paix qui encourage la compréhension entre les personnes.

 

Le texte du Message du Saint-Père pour la Journée Mondiale des Communications Sociales est traditionnellement rendu public à l’occasion de la fête liturgique de Saint François de Sales, patron des journalistes (24 janvier).

 

Cliquer ci-dessous :

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog