30 ANS ...DEJA

  • PAROISSE DE MARTIGUES
30 ANS ...DEJA

Dimanche 12 avril, André Ligony fête ses 30 ans de diaconat à la messe à 10h à la Madeleine.

Arrivés à Martigues en 1961, avec Maryse mon Epouse, venant des Cévennes pour avons rejoints la Paroisse et participé à la vie communautaire. Envoyé à l’institut diocésain de formation des laïcs, je fus questionné pour un éventuel appel à l’ordination diaconale.

 

Cet appel  fut pour nous (Maryse et moi-même) une très grande interpellation, en découvrant quelle allait être notre vie de couple, notre vie de famille, notre vie au contact du monde paroissial, du monde professionnel.

 

C’est ainsi que le Dimanche 14 Avril 1985, dans l’église St Genest, après avoir demandé l’accord à Maryse mon Epouse, à  Françoise, Bernadette, Christine, nos filles, Monseigneur Bernard PANAFIEU, Archevêque d’Aix et d’Arles me donna le Sacrement de l’Ordre dans la dimension du Diaconat Permanent. La Mission qu’il me confiait au sein de ma famille se situait au service de la Paroisse, de la liturgie, du monde professionnel, du monde du sport. Cette mission, après 30 ans reste une réalité constante et vraie. Pendant 14 ans, au niveau diocèse avec mon Epouse nous avons accompagné les appelés au Diaconat Permanent.

 

Être Diacre se vit en Eglise, avec comme point de départ l’Eglise dans les Sacrements du Baptême, du Mariage, dans la célébration des Obsèques religieuses, dans la célébration Eucharistique et ce dans la visibilité du serviteur.

 

Cela, cependant, n’est pas l’essentiel. C’est un peu la partie visible de l’iceberg. Cet essentiel  se situe aux franges de l’Eglise, au seuil de la communauté dans l’Ecoute, dans le partage des soucis, des peines et des joies de tout un monde pour lequel la pratique religieuse n’est pas une primauté, volontairement ou par ignorance. Une multitude d’anecdotes, de dialogues, de situations parfois joyeuses, parfois tristes pourraient être évoquées. Cependant, par respect vis à vis des personnes qui m’ont  accordé leur confiance, il est souhaitable de rester dans la généralité de ce vécu.

 

Depuis l’âge de 75 ans, je n’ai plus de responsabilité au niveau du diocèse. Cependant dans la paroisse de Martigues, étant donné que mon état de santé le permet, je suis disponible dans l’équipe Prêtres, Diacres pour répondre d’une manière positive pour assumer les services qui me sont demandés.

 

Il faut faire confiance à l’Esprit qui souffle quand il veut, où il veut et comme il veut !
 

‘ En vérité en vérité, , je vous le dis, le serviteur n’est pas plus grand que son maître, ni l’envoyé plus grand que  celui qui l’a envoyé ‘ ( Jean 13, verset 16)

 

André LIGONY, diacre

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog