ACTION DE GRACE POUR 30 ANS DE DIACONAT

  • PAROISSE DE MARTIGUES
ACTION DE GRACE POUR 30 ANS DE DIACONAT

Trente ans dans notre vie,  ici-bas,  c’est à la fois peu de choses et à la fois une possibilité de partager des moments inoubliables.

 

Certaines personnes font le tour du monde, participent à des moments de vie hors du commun.

 

Pour Maryse et moi-même notre déplacement ne fut pas planétaire. Des  Cévennes dont nous  sommes natifs à Martigues notre lieu de vie (familiale et professionnelle) il n’y a que 180 kms.

 

Pratiquants à Alès dans la Paroisse St Joseph, nous avons continué à Martigues. La Paroisse fut pour nous  le creuset où insensiblement et sereinement nous avons approfondi notre cheminement spirituel.

 

Pour Maryse ce fut la catéchèse, accompagnant nos filles : Bernadette et Christine. Notre fille aînée  Françoise continuant ses études à Aix. Cette démarche catéchétique prit la dimension du secteur de Martigues.

 

Pour ma part, c’est la Liturgie qui fut propice à cette disponibilité en Paroisse.

 

C’est ainsi que participant  à la formation diocésaine des laïcs, l’Appel de l’Eglise nous fut donné à Maryse et à moi- même pour entreprendre un cheminement vers le Sacrement de l’Ordre dans la dimension Diaconale. Ce sont : le Curé de l’époque : François Raynal et le Vicaire Episcopal Abdon Donnaint qui nous  interpellèrent. C’est ainsi qu’après discernement et formation, je fus ordonné diacre par l’Archevêque de l’époque : Monseigneur Bernard Panafieu le 14 Avril 1985 en l’église St Genest à Jonquières.

 

Je ne m’étendrais pas sur ces 30 années, célébrant : Baptêmes, Mariages, Obsèques, prenant la place du diacre dans les célébrations Eucharistiques et autres.

 

Cela  cependant, n’est pas l’essentiel. C’est un peu la partie visible de l’iceberg. Cet essentiel se situe aux franges de l’Eglise, au seuil de la communauté dans l’écoute, dans la partage des soucis, des peines et des joies de tout un monde pour lequel la pratique religieuse  n’est pas la primauté volontairement ou le plus souvent par ignorance. Une multitude d’anecdotes, de dialogues, de rencontres parfois joyeuses, parfois empreintes de tristesse pourraient être évoquées. Cependant, par respect vis-à-vis des personnes qui m’ont accordé leur confiance, il  est souhaitable de rester dans   la généralité de ce vécu.

 

En ce Dimanche 12 avril 2015, avec la Communauté rassemblée, nous rendons grâce au Seigneur pour cette vie en Eglise Paroissiale et Diocésaine. Le diacre n’ayant sa raison d’être que par et pour la Communauté au sein de laquelle il vit.

 

En pareille circonstance, il est d’usage d’ajouter à cette Action de Grâce les remerciements, sans lesquels il manquerait un élément logique et indispensable.

 

En premier l’équipe qui m’a accompagné  durant le discernement. Huit nous  ont quittés  pour la grand voyage dont on ne revient pas ! D’autres  sont parmi nous.

 

Merci à la communauté de Martigues, qui m’a supporté pendant 30 ans. Chers frères et sœurs vous avez eu beaucoup de mérité.

 

Merci à mon Epouse Maryse, certains  diacres  sont mariés et c’est au sein du Sacrement du Mariage qu’il est possible de vivre l’engagement diaconal. C’est une chance pour le diacre marié d’avoir une secrétaire particulière !

 

Merci à nos Filles : Françoise, Bernadette, Christine, nos gendres, nos petits-enfants.

 

Merci à l’équipe sacerdotale de Martigues, le Père Benoît Delabre, le Père Thomas Poussier, le Père Louis Droz et mon frère dans le diaconat Pierre Laurent.

 

Afin d’éviter des oublis un Merci général à toutes celles et tous ceux que j’ai rencontré dans les différentes circonstances de la vie : tristes ou joyeuses.

 

Que le Seigneur nous accompagne, comme les disciples d’Emmaüs, sur les chemins de notre vie présente et future !

 

André Ligony

 

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog