MICHEL ANGE ET LA CHAPELLE SIXTINE : CONFERENCE A ISTRES

  • PAROISSE DE MARTIGUES
MICHEL ANGE ET LA CHAPELLE SIXTINE : CONFERENCE A ISTRES

Michel Ange et la chapelle Sixtine, mardi 19 mai, 18h30

par Jean-Philippe LAGRUE, archéologue-historien d'art

 

Cinéma le Coluche (Istres)

 

Le décor de la chapelle Sixtine réalisé par Michel Ange, est constitué de deux ensembles majeurs : le plafond (1000m², 300 personnages), reproduisant pour l'essentiel la Genèse, et le mur de fond, orné du Jugement Dernier (1500m², 400 personnages).

 

Trente ans séparent ces deux ouvres, au cours desquels le « Divin » Michel Ange sera traversé par de successives expériences plastiques et intellectuelles.

 

Si le plafond réalisé à 33 ans a surpris autant qu'émerveillé, la réalisation du Jugement Dernier à 60 ans, dans le contexte d'une intense crise mystique et d'une dépression, a d'abord choqué : "combien cette œuvre en fera devenir fous", pouvait ainsi prophétiser l'artiste. En effet, l'œuvre est restée célèbre pour l'émotion qu'elle suscita chez les prélats (jusqu'à Jean-Paul II !), peu habitués  à contempler les personnages sacrés en des attitudes jugées « obscènes »  : il fallut recourir à l'art de Daniele de Volterra dit le Braghettone pour les revêtir de cache-sexes pudiques.

 

Il n'en demeure pas moins que le Jugement Dernier constitue avant tout le testament artistique et pictural de l'artiste, ouvrant sur l'art de la Contre-Réforme ou Baroque.

 

Dernièrement, les restaurations réalisées en 1994 ont permis de révéler des coloris et des valeurs chromatiques insoupçonnés du maître ; par leur interprétation définitive du goût des couleurs du maître, ces restaurations ont aussi généré de nouvelles polémiques chez les spécialistes.

 

Cette conférence permettra de faire le point sur cette œuvre incontournable dans le contexte de sa création, la Renaissance romaine ou Cinquecento, et de débattre sur la qualité et la valeur des restaurations.

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog