>

DE MARTIGUES A COMPOSTELLE (6)

  • PAROISSE DE MARTIGUES
DE MARTIGUES A COMPOSTELLE (6)
Je suis passée par San Anton, un monastère en ruines. La route passe au milieu d'une arche ! Des cyclistes hyper sympa se sont arrêtés pour me prendre en photo. Dans la collégiale de Castrojeriz, il y a un musée d'art sacré dont j'ai trouvé certaines statues mignonnes.
Je suis passée par San Anton, un monastère en ruines. La route passe au milieu d'une arche ! Des cyclistes hyper sympa se sont arrêtés pour me prendre en photo. Dans la collégiale de Castrojeriz, il y a un musée d'art sacré dont j'ai trouvé certaines statues mignonnes.
Je suis passée par San Anton, un monastère en ruines. La route passe au milieu d'une arche ! Des cyclistes hyper sympa se sont arrêtés pour me prendre en photo. Dans la collégiale de Castrojeriz, il y a un musée d'art sacré dont j'ai trouvé certaines statues mignonnes.
Je suis passée par San Anton, un monastère en ruines. La route passe au milieu d'une arche ! Des cyclistes hyper sympa se sont arrêtés pour me prendre en photo. Dans la collégiale de Castrojeriz, il y a un musée d'art sacré dont j'ai trouvé certaines statues mignonnes.
Je suis passée par San Anton, un monastère en ruines. La route passe au milieu d'une arche ! Des cyclistes hyper sympa se sont arrêtés pour me prendre en photo. Dans la collégiale de Castrojeriz, il y a un musée d'art sacré dont j'ai trouvé certaines statues mignonnes.
Je suis passée par San Anton, un monastère en ruines. La route passe au milieu d'une arche ! Des cyclistes hyper sympa se sont arrêtés pour me prendre en photo. Dans la collégiale de Castrojeriz, il y a un musée d'art sacré dont j'ai trouvé certaines statues mignonnes.
Je suis passée par San Anton, un monastère en ruines. La route passe au milieu d'une arche ! Des cyclistes hyper sympa se sont arrêtés pour me prendre en photo. Dans la collégiale de Castrojeriz, il y a un musée d'art sacré dont j'ai trouvé certaines statues mignonnes.
Je suis passée par San Anton, un monastère en ruines. La route passe au milieu d'une arche ! Des cyclistes hyper sympa se sont arrêtés pour me prendre en photo. Dans la collégiale de Castrojeriz, il y a un musée d'art sacré dont j'ai trouvé certaines statues mignonnes.
Je suis passée par San Anton, un monastère en ruines. La route passe au milieu d'une arche ! Des cyclistes hyper sympa se sont arrêtés pour me prendre en photo. Dans la collégiale de Castrojeriz, il y a un musée d'art sacré dont j'ai trouvé certaines statues mignonnes.
Je suis passée par San Anton, un monastère en ruines. La route passe au milieu d'une arche ! Des cyclistes hyper sympa se sont arrêtés pour me prendre en photo. Dans la collégiale de Castrojeriz, il y a un musée d'art sacré dont j'ai trouvé certaines statues mignonnes.
Je suis passée par San Anton, un monastère en ruines. La route passe au milieu d'une arche ! Des cyclistes hyper sympa se sont arrêtés pour me prendre en photo. Dans la collégiale de Castrojeriz, il y a un musée d'art sacré dont j'ai trouvé certaines statues mignonnes.

Je suis passée par San Anton, un monastère en ruines. La route passe au milieu d'une arche ! Des cyclistes hyper sympa se sont arrêtés pour me prendre en photo. Dans la collégiale de Castrojeriz, il y a un musée d'art sacré dont j'ai trouvé certaines statues mignonnes.

Hornillos del Camino

 

Hier, j'écrivais que las Mesetas étaient arides mais j'avais complètement tord... En fait, cette région est le grenier à blé de l'Espagne : il y a des champs à perte de vue. "Mesetas" signifie "petites tables", en français on parlerait plutôt de "plateaux". Ils se suivent et ce qui donne l'impression que c'est aride, c'est qu'il n'y a pratiquement aucun arbre pour abriter le pèlerin.

 

A propos de mes ampoules qui me font assez mal, je pensais à un essai d'un psychanalyste, Didier Anzieu, sur ce que représente la peau. Il s'agit d'un des plus grands organes de notre corps et son rôle est de protéger et contenir ce qui est à l'intérieur et d'empêcher ce qui est à l'extérieur d'agresser l'organisme. Quand la peau est abîmée, aucun pansement ne peut la remplacer, il faut attendre qu'elle se régénère. Et si mes pieds me disaient quelque chose à travers cette histoire ? J'ai tendance à hésiter, à avoir du mal à prendre une décision, à laisser les autres choisir ou à laisser faire. Cela s'est aggravé après la perte d'Agathe. Et si mes pieds me disaient : avance, n'ai pas peur, va au-delà de la douleur, de la souffrance, du désir de s'arrêter, recommence à avoir des projets, à vivre... Même blessée, même douloureuse, Ultreïa ! Hélène.

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog