PIERRE CLAVERIE : IL Y A VINT ANS

  • PAROISSE DE MARTIGUES
PIERRE CLAVERIE : IL Y A VINT ANS

  Mgr Pierre Claverie, un prophète pour les temps que nous vivons.

 

Vingt ans après son assassinat, le 1er août 1996, Mgr Pierre Claverie, évêque d’Oran, reste un guide. Et sa parole continue de rejoindre ceux qui l'écoutent. Elle reste d’une étonnante actualité.

 

« Il ne cessait de nous dire qu'il fallait faire le premier pas à la rencontre de l'autre. C'était son leitmotiv ! »

 

Voici quelques extraits d’un de ses livres :

 

« L’émergence de l’autre, la reconnaissance de l’autre, l’ajustement à l’autre, pour moi, sont devenus des hantises.

 

Il faut que l’autre existe, sans quoi nous nous exposons à la violence, à l’exclusion, au rejet.

 

Découvrir l’autre, entendre l’autre, se laisser aussi façonner par l’autre, cela ne veut pas dire perdre son identité, rejeter ses valeurs, cela veut dire concevoir une humanité plurielle, non exclusive.

 

On ne possède pas la vérité et j’ai besoin de la vérité des autres. »

 

(Pierre Claverie, Humanité plurielle)

 

 

Mais aussi pour la vie de tous les jours :

 

« Comment écouter si nous sommes pleins de nous-mêmes, de nos richesses matérielles ou intellectuelles, de nos prétentions et de notre suffisance.

 

Il ne faudrait pas que nous soyons perpétuellement préoccupés de nous défendre. Qu’avons-nous à défendre ? Nos fortunes ? Notre influence ? Tout cela serait bien dérisoire au regard de l’Evangile des Béatitudes. Plutôt que de nous protéger, nous devrions défendre ce que nous jugeons d’être essentiel à la vie, à la croissance, à la dignité et à l’avenir de l’homme. L’amour de Dieu nous y pousse. »

 

« Renoncer à soi-même, ce n’est pas renoncer au bonheur ou à la vie, mais renoncer à se faire le centre du monde et à bâtir son bonheur en ramenant tout à soi. Le bonheur se trouve quand on le donne. La vie se trouve quand on la donne. »

Mgr Pierre Claverie, un prophète pour les temps que nous vivons.
@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog