AVANT LE PREMIER NOEL

  • PAROISSE DE MARTIGUES
AVANT LE PREMIER NOEL

« Les prodigieuses durées qui précédent le Premier Noël ne sont pas vides de Lui, mais pénétrées de son influx puissant. […]  Il ne fallait rien moins que les labeurs effrayants et anonymes de l’homme primitif, et la longue beauté égyptienne, et l’attente inquiète d’Israël, et le parfum lentement distillé des mystiques orientales, et la sagesse cent fois raffinée des Grecs pour que, sur la tige de Jessé et de l’Humanité, la Fleur pût éclore.

 

Toutes ces préparations étaient cosmiquement, biologiquement, nécessaires pour que le Christ prît pied sur la scène humaine. »

 

Pierre Teilhard de Chardin, jésuite

‘Science et Christ, Mon univers’, 1965, p.76 (cliquer)

1881-1955

1881-1955

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog