>

MGR DUFOUR : LE TEMOIGNAGE DE NOS FRERES CHRETIENS D'IRAK NOUS BOULEVERSE

  • PAROISSE DE MARTIGUES

jeunes-chre-tiennes-dans-le-nord-de-l-irak-afp-300x168

 

Homélie de Mgr Ch. Dufour – Veillée de prière pour les chrétiens d’Irak – Cathédrale St-Sauveur – Vigile fête de la Croix Glorieuse

 

« Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils Unique ». Dieu aime, et il aime le monde tel qu’il est. Dieu aime et il veut que nous le sachions. Dieu aime et il veut le prouver. Dieu est Amour, Eternel Amour, mystère d’amour, et il veut le révéler, le dévoiler, le donner à voir. Voilà pourquoi il « a envoyé son Fils dans le monde non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé ».

 

C’est ce Dieu-là, le Dieu de Jésus-Christ, que nous sommes venus prier ce soir dans cette cathédrale. Il est le Dieu de tous, il ne fait pas de différence entre les humains. Il fait lever le soleil de son amour sur les bons et sur les méchants. C’est ce Dieu-là en qui nous mettons notre confiance, notre foi. Foi de chrétiens.
 

Et comment Dieu nous a-t-il sauvés et prouvé son amour ? En résistant au mal jusqu’au sang, jusqu’à pardonner à ses bourreaux, jusqu’à mourir. Et nous reconnaissons dans la croix du Christ la preuve de l’amour de Dieu, le don total.

 

Nous fêtons ce soir la Croix Glorieuse en communion avec nos frères chrétiens d’Irak. Cette croix, ils la vivent, persécutés, chassés de leurs maisons, dépossédés de tout. Ils vivent la Croix. Et cette Croix, dans la foi, ils la reconnaissent glorieuse, lumineuse, source d’espérance. Leur témoignage nous bouleverse. Mails ils attendent aussi le nôtre, le témoignage de notre soutien, preuve de notre solidarité, preuve de notre amour, témoignage de notre foi. C’est le sens de notre rassemblement de ce soir.

 

Pourtant j’entends dire que des chrétiens ont peur, peur de l’Islam. C’est vrai, avouons-le, nous avons peur. Nous nous sentons si fragiles. Pourtant la peur n’est pas chrétienne.

 

Certains souhaiteraient que les évêques appellent à manifester publiquement dans les rues notre soutien aux chrétiens d’Irak, et à tous ceux qui aujourd’hui, sont persécutés pour leur foi chrétienne. Ce n’est pas notre manière de faire. Les évêques n’appelleront pas à manifester. Ils appellent à un sursaut de la foi en notre pays. Le seul remède à la peur, c’est la foi. Le lieu de la manifestation de la foi, c’est la prière et la charité.
 

Manifester, oui, en se rassemblant comme ce soir dans nos églises, en priant et ravivant notre foi chrétienne.

Manifester, oui, en témoignant de l’amour dont nous sommes aimés par Dieu. Aimer, comme le Christ a aimé. C’est la grâce que nous demandons dans la prière ce soir.

Pour conclure cette brève homélie, je citerai le magnifique témoignage du père Petrus dans son homélie à l’église Notre Dame de Chaldée à Paris, le 24 août, le jour où sa paroisse de réfugiés irakiens accueillait de nouvelles familles en provenance d’Erbil, chassés de Mossoul et de Qaraqosh. « Le chrétien est celui qui vit de la miséricorde de Dieu. Il ne cherche pas la vengeance contre les méchants. Il veut que Dieu l’éclaire. Voilà pourquoi nous prions, comme Jésus pour ceux qui nous font du mal. La prière est l’arme la plus simple et la plus efficace. C’est cela, la solution ».

 

Seigneur, sauve-nous. Jésus, Fils de Dieu Sauveur, prends pitié de nous.

Donne à nos frères chrétiens d’Irak la force dans l’épreuve et fortifie notre foi. Amen.

 

Christophe Dufour

Archevêque d'Aix et d'Arles

 

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog