LE CHAPELET A MARTIGUES

 

chapelet.jpg

 

Le chapelet est récité à Martigues, chaque lundi à 18h, à Saint Genest (Jonquières) et chaque vendredi à 18h, à Saint Louis d’Anjou (Ferrières)  

 

 

« Il en est du chapelet comme des secrets de famille que l’on se transmet de génération en génération.

 

D’autres peuvent bien les entendre, mais seuls les comprennent ceux qui les vivent de l’intérieur.

 

Ce sont des mots qui ne nous appartiennent pas, dont nous héritons avant de les prononcer, non sans avoir obscurément pressenti la portée.

 

Inutile de les crier, ils parlent d’eux-mêmes.

 

« Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, mais de vous le dire », disait Bernadette.

 

Ce sont des mots tout simples, d’autant plus simples qu’ils viennent de loin, comme ces galets rabotés que brassent nos torrents.

 

Quand nous les prononçons, quelque chose nous dit qu’en réalité ce sont eux qui nous façonnent.

 

Bien des saints ont parlé du chapelet.

 

Ils ont bu à cette source et nous invitent à y tremper nos lèvres.

 

Nous sommes au cœur de la Bonne Nouvelle.

 

C’est de l’Evangile que nous recevons le Notre Père (Mt 6,9 ; Lc 11,2) et la salutation angélique (Lc 1, 28.42).

 

A travers les évènements de la vie de Jésus contemplés de chaque dizaine, c’est tout le mystère du salut qui se dévoile à nous.

 

Récité avec foi, le chapelet devient source.

 

De même que les godets suspendus aux norias s’emplissent de l’eau qui abreuve le désert, la prière entre nos doigts s’égrène pour la vie du monde. »

 

Mgr Louis Sankalé, Evêque de Nice

 Sankale.gif

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog