>

DIMANCHE 22 JANVIER : MESSES A MARTIGUES

  • aroissedemartigues.over-blog.com
Appel des apôtres 2
Appel des apôtres  
Duccio di Buoninsegna (Sienne vers 1255-1260 - vers 1318-1319)
 
        TROISIEME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE
   
             
  « Convertissez-vous        
et croyez à la Bonne Nouvelle. »
(Mc 1, 15)          
         
 
L’unité que Dieu voudra
 
Catholiques, orthodoxes, anglicans, protestants… Dans l’Histoire,
les chrétiens se sont séparés, parfois très douloureusement.
En ce dimanche de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens,
demandons à la suite de l’abbé Paul Couturier
« l’unité que Dieu voudra, par les moyens qu’il voudra »          
 

 
  
Samedi 21 Janvier :     Saint Genest : messe à 18h
 
            Dimanche 22 Janvier : Saint Louis d'Anjou : messe à 10h
                                  
                                                    Saint Louis d'Anjou : messe à 18h
      
                

Le sens des lectures de ce dimanche 
  
  • Une grande lumière sur la Galilée
  • Ma lumière et mon salut
  • Les divisions dans l'Eglise
  • Débuts en Galilée        
 
 

     
Chant d’entrée  :   Ecoute la voix du Seigneur
 
Refrain  :       Toi qui aimes la vie, Ô toi qui veux le bonheur,
                        Réponds en fidèle ouvrier de sa très douce volonté.
                        Réponds en fidèle ouvrier de l’Evangile et de sa paix.
 
1.         Ecoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton cœur.
            Qui que tu sois, Ton Dieu t’appelle
            Qui que tu sois, Il est ton Père.
 
2.         Ecoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton cœur.
            Tu entendras que Dieu fait grâce
            Tu entendras l’Esprit d’audace.
 
3.         Ecoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton cœur.
            Tu entendras grandir l’Eglise,
            Tu entendras sa paix promise.
 
 
1ère lecture livre de Jonas (3, 1-5. 10)
 
Psaume 24 (25)
 
Refrain: (une fois au début et une fois à la fin du psaume)
 
Fais nous connaître tes chemins, Seigneur ! Guide-moi dans la Vérité.
 
      
Seigneur, enseigne-moi tes voies.
fais connaître ta route.
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
car Tu es le Dieu qui me sauve.
 
Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse,
ton amour qui est de toujours.
Oublie les révoltes, les péchés de ma jeunesse.
Dans ton amour, ne m’oublie pas.
 
Il est droit, il est bon, le Seigneur,
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa justice dirige les humbles,
Il enseigne aux humbles son chemin.
 
2ème lecture  :
 
 
1ère lettre de St. Paul apôtre aux Corinthiens (7, 29-31)
 
 
Evangile selon St. Marc (1, 14-20)
 
 
Prière Universelle
       
Refrain  : (une fois au début et une fois à la fin des intentions)
 
Accueille au creux de Tes mains
La prière de tes enfants
 
Tout en priant pour nos frères chrétiens qui sont persécutés à cause de leur foi comme au Nigéria, nos intentions seront portées par cette prière de l’abbé Couturier dans le cadre de la semaine de l’unité.
 
Seigneur, qui, à la veille de mourir pour nous, as prié pour que tous les disciples soient parfaitement unis comme toi en ton Père et Ton père en Toi, fais nous ressentir l’infidélité de notre désunion.
 
Donne-nous la loyauté de reconnaître et le courage de rejeter ce qui se cache en nous d’indifférence, de méfiance et même d’hostilité mutuelle.
 
Accorde-nous de nous rencontrer tous en Toi, afin que de nos âmes et de nos lèvres, monte incessamment ta prière pour l’unité des chrétiens, telle que tu la veux, par les moyens que tu veux.
 
En Toi, qui es la charité parfaite, fais-nous trouver la voie qui conduit à l’unité dans l’obéissance à ton amour et à ta vérité.
 
Chant de communion  :
 
R/ Nous formons un même corps, nous qui avons part au même pain.
Et Jésus Christ est la tête de ce corps, l’Eglise du Seigneur.
 
1. Je suis le Pain vivant descendu du ciel.
    Qui mange de Pain vivra pour toujours.
    Et ce Pain que je vous donne,
    c’est ma chaire livrée pour la vie du monde.
 
 
2. La nuit où il fut livré
    Le Seigneur prit du Pain, Il rendit grâce et le rompit
    En disant, « ceci est mon corps livré pour vous
    Faites ceci en mémoire de moi. »
 
3. A la fin du repas, Jésus prit la coupe en disant
    « Voici la coupe de la nouvelle alliance
    Faites ce ci en mémoire de moi
    Ainsi vous annoncerez la mort du Seigneur jusqu’à son retour ».
 
4. Le corps est un, mais il y a plusieurs membres.
    Qui malgré leur nombre ne font qu’un seul corps.
    Nous avons été baptisés dans un seul Esprit
    pour être un seul corps abreuvé au même esprit.
         
       
Chant d’envoi : Que soit parfaite notre unité
 
 
R/ Que soit parfaite notre unité, que soit parfaite notre joie !
Ainsi le monde connaîtra les œuvres de Dieu.
Ainsi le monde connaîtra les œuvres de Dieu.
 
1. Comme le Père m’a envoyé,
    à mon tour, je vous envoie.
    Je vous envoie dans le monde
    Comme des brebis au milieu des loups.
 
2. L’Esprit que le Père enverra en mon nom
    Vous enseignera toutes choses.
    Il vous fera vous souvenir
    De tout ce que je vous ai dit.
 

Prière pour « Venez et Voyez »
 
 
 
Ce que j’ai reçu, Seigneur, je ne peux le garder pour moi.   
Tu me confies la mission de le faire partager à mes frères et sœurs.
 
Ouvre ma bouche pour qu’un langage simple puisse être compris et que ton message soit reçu.
 
Donne-moi d’être habité par Ta Parole, pour que je reste au service de ta mission, afin que l’autre te découvre au cœur de sa vie.
 
Ouvre mes yeux, pour que je repère les signes qui questionnent, qui résonnent.
 
Donne-moi Ton regard pour encourager l’autre à faire advenir sa parole de croyant, sa parole de foi.
 
Donne-moi, Seigneur, de rester ton serviteur pour faire grandir l’autre afin qu’il puisse, à son tour, révéler ton message,comme témoin habité par ta Parole.
 
 
 
d’après Catherine Soublin
 
 
 

        L’Urgence du Royaume (dans Prions en Eglise)
 
 
 
" La parole du Christ résonne plus fort dans un cœur qui cherche en permanence le sens de l’existence et la manière de vivre en plénitude….
 
Alors quand passe le Christ, celui qui est lui-même la Vie, nous le reconnaissons, nous rendant disponibles, parce que, déjà, nous le cherchions. "     
 
 
Sœur Véronique Thiébaut, religieuse de l’Assomption
 
 
@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog