>

"CASSEZ DES ASSIETTES, MAIS RECONCILIEZ-VOUS !"

  • PAROISSE DE MARTIGUES

 Francois-a-Assise.jpg

 

"La chose la plus importante est de marcher ensemble, en collaborant, en s’aidant mutuellement ; se demander pardon ; reconnaître ses fautes et demander pardon, mais aussi accepter les excuses d’autrui en pardonnant – que ceci est important !

 

Parfois je pense aux mariages qui, après tant d’années, se défont.

« Eh… non, nous ne nous comprenons pas, nous nous sommes éloignés ».

 

Ils n’ont peut-être pas su demander pardon à temps. Ils n’ont peut-être pas su pardonner à temps.

 

Aux jeunes époux, je donne toujours ce conseil : « Disputez-vous tant que vous voulez. Si les assiettes volent, laissez-les voler. Mais jamais finir la journée sans faire la paix ! Jamais ! ».

 

Et si les mariés apprennent à dire : « Excuse-moi, j’étais fatigué. », ou seulement un petit geste : c’est cela la paix ; puis le lendemain reprendre la vie.

 

Ceci est un beau secret, et cela évite ces séparations douloureuses.

 

Comme il est important de marcher unis, sans fuite en avant, sans nostalgies du passé. Et pendant qu’on marche on parle, on se connaît, on se raconte les uns des autres, l’esprit de famille grandit.

 

Ici interrogeons-nous : comment marchons-nous ? Comme marche notre réalité diocésaine ? Marche-t-elle de manière unie ? Et qu’est-ce que je fais pour que celle-ci marche vraiment de manière unie ? Je ne voudrais pas aborder la question des bavardages, mais vous savez que les bavardages divisent toujours !"

 

Pape François à Assise, le 4 Octobre

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog