>

CETTE SEMAINE SUR KTO

  • PAROISSE DE MARTIGUES

      KTO-copie-1 
            
Lundi 21 20:40 : Documentaire
 
                  
Frère Sylvestre, Saint et Sorcier
  Avec la voix de Michael Lonsdale
 
.
Frère Sylvestre, membre de la communauté catholique de la Sainte Famille, a passé 45 ans de sa vie à travailler sans relâche pour l'amélioration du sort des cultivateurs du Burkina Faso. Décédé en 2003 dans ce petit pays d'Afrique de l'Ouest, il fut le premier étranger à avoir droit à des funérailles nationales selon la tradition burkinabé. Beaucoup l'appelaient "le sorcier blanc", d'autres "le paysan de Dieu", et certains aujourd'hui attendant sa béatification. Tous se souviennent de lui à la fois comme d'un homme visionnaire et d'un homme d'action. Réalisé par Charles H. De Brantes et Jean-Marc Cazenave.
                   

 
 
Mardi 22 20:40 : Les Mardis des Bernardins
 
Collège des Bernardins
 
        
 L'entreprise, clé de la création d'emplois ?
 
 
L'emploi et la croissance économique sont les principales préoccupations des Français. Les artisans, les entreprises, les coopératives sont en première ligne de la création d'emplois. Comment peuvent-ils abolir des barrières, attirer les talents et les investisseurs et contribuer encore plus à la création d'activité ? Avec la participation de : Clara Gaymard, présidente et CEO de General Electric France ; Geoffroy Roux de Bézieu, PDG de Virgin Mobile France (Omer Telecom) ; Denis Terrien, directeur général délégué du groupe 3Suisses International, président d'Entreprise et Progrès. Débat animé par Christian de Cacqueray, journaliste. En partenariat avec « Entreprise et Progrès ».
   
       
  Mercredi 23 20:40 : Documentaire 
      
  
Taizé, l’impensable réconciliation
 
Le parcours de Frère Roger 
 
 
De son arrivée en 1940 jusqu’à sa mort tragique le 16 Août 2005, ce documentaire raconte le parcours de Frère Roger, ce missionnaire à la frêle silhouette et dont les fidèles sont issus de plus de 75 nations. A travers le témoignage d’un couple de Hongrois, vivant à Taizé, découvrons la transformation du petit village de Bourgogne. Ils vivent à Taizé depuis 30 ans et depuis 30 ans, ils marchent sur les traces de Frère Roger et embrassent sa façon d’appréhender le monde, les hommes et Dieu.
 
 
  Jeudi 24 20:40 : Face aux Chrétiens
 
          Forum politique des médias chrétiens
 
 
   

Bernard Debré, député UMP

 
A l'occasion de la sortie de son ouvrage "Des savants et des dieux", Bernard Debré est l'invité de Jean-Michel Blier. Il répondra aux questions des journalistes de La Croix, RCF et Radio Notre-Dame.
 
 

       
Vendredi 25 20:40 : L'Esprit des lettres
       
     
L'Esprit des Lettres

 
 
Avec la participation de :
 
 
 
Un lien si fort : quand l'amour de Dieu se fait diaconie
Etienne Grieu, pour :
 
 
L'amour de Dieu bouleverse les cœurs, il n'y reste pas confiné. Il déborde et cherche à irriguer tout le champ de la vie relationnelle. Comment retravaille-t-il les manières de se situer des chrétiens, notamment dans le domaine de la charité et de l'engagement ? Les organisations et les structures sociales lui seraient-elles imperméables ? C'est toute la question de la vocation diaconale des chrétiens et des Églises que l'ouvrage aborde de façon claire et audacieuse. La réédition de cet ouvrage de 2009 se fait dans la perspective de la préparation et du rassemblement de Diaconia 2013, organisé à l'initiative de l'Église de France.
 
Acheter_sur_La_Procure
 

Le catéchisme, une invention moderne
Joël Molinaro, pour :
 
Le catéchisme est né avec la modernité. Son invention au XVIe siècle par Martin Luther, et reprise par l'Église catholique, coïncida avec la Renaissance et l'esprit humaniste, avec l'apparition d'une culture de l'individu. Pour Joël Molinario, il s'agit bien plus que d'une coïncidence. Non seulement le catéchisme est né avec la modernité mais plus encore il contribua à façonner celle-ci par plusieurs aspects : besoin individuel de comprendre par les mots, besoin d'une éducation populaire et création d'institutions pour enseigner la foi... L'auteur retrace cet itinéraire de l'invention du catéchisme jusqu'à nos jours et raconte ainsi une histoire passionnante d'un quiproquo et d'un renversement de valeurs qui ont fait du catéchisme une notion attachée à l'idée antimoderne. Il étudie en quoi l'Église catholique du XXIe siècle tente d'opérer un nouveau renversement en réhabilitant le catéchisme.
 
Acheter_sur_La_Procure
 

Les racines de l'espérance
Claude-Henri Rocquet, pour :


Les racines de l'espérance, édité chez L'Œuvre.
 
« Je n'ai de foi que grâce à l'espérance. L'une est si proche de l'autre qu'elles se confondent. Je ne distingue plus entre ces deux formes de courage, ces deux formes d'énergie. Je ne peux croire que Judas jusqu'à son dernier souffle ait désespéré. Je crois et j'espère que Jésus n'a pas désespéré de lui. Et que le bon et le mauvais larron sont entrés ensemble au royaume des cieux : celui qui croyait au ciel, celui qui n'y croyait pas. L'espérance de l'un pouvait revêtir l'autre comme un manteau partagé. Le bon larron fut bon Samaritain, ne lâchant pas son prochain, son frère. » Pour l'auteur, l'amour de Dieu, l'unique amour, est la force même, la lumière éternelle, qui dissipe en nous, aujourd'hui, dans notre cœur et notre conscience, les ténèbres et les angoisses de la mort. Journal spirituel, Les racines de l'espérance est un hymne à la joie.
 
Acheter_sur_La_Procure
 
 
 
  
 
Le Jour du Seigneur, KTO et La Procure se sont associés depuis 2008 pour ce magazine mensuel entièrement consacré au livre religieux. Tournée dans la célèbre librairie du VIe arrondissement à Paris, cette émission de 90 min. donne la parole à trois écrivains, dont l'oeuvre globale, l'originalité du travail d'auteur ou l'actualité peuvent donner matière à un véritable dialogue avec l'animateur et un échange entre invités. Leur discussion est ponctuée par les chroniques des libraires de la Procure qui nous font part de leur "coup de cœur", des "meilleures ventes du mois", ou encore d'un "portrait d'auteur". Autour de Jean-Marie Guénois ce moi-ci : Étienne Grieu pour son livre "Un lien si fort : quand l'amour de Dieu se fait diaconie" chez l'Atelier, Joël Molinaro pour "Le Catéchisme, une invention moderne" chez Bayard et Claude-Henri Rocquet qui publie "Les racines de l'espérance" chez L'Œuvre.
         
Samedi 26 20:40 : V.I.P.
                         
 David Foenkinos et Marie Sallantin
 
 
Tout jeune romancier, doté d'une écriture légère, loufoque et pleine d'humour, qui dépeint avec finesse les relations amoureuses, ses ouvrages sont déjà traduits dans plus d'une trentaine de pays. Pourtant avant d'embrasser cette carrière d'écrivain, David Foenkinos a tout d'abord commencé sa vie professionnelle en se formant au jazz et en donnant des cours de guitare. C'est en 2002 qu'il a publié son premier roman chez Gallimard : "Inversion de l'idiotie", qui a aussitôt obtenu le prix François Mauriac. Une autre source d'inspiration, John Lennon, dont il est fan, l'a conduit à en écrire une biographie dans laquelle il dresse un portrait intime et inédit. Des prix littéraires, il en a obtenu dix en tout. En 2011, avec son frère Stéphane, il a réalisé l'adaptation cinématographique d'un de ses romans les plus lus : "La Délicatesse" avec Audrey Tautou et François Damiens. Il vient de publier en ce mois de janvier son nouveau livre intitulé "Je vais mieux" aux éditions Gallimard. En seconde partie d'émission, Marie Sallantin, artiste-peintre figurative rejoint le plateau. L'occasion de découvrir l'immense et passionnant travail de cette artiste qui se plaît à représenter les mondes invisibles et les êtres célestes. De la Vénus en passant par la Divine Comédie de Dante, Marie Sallantin donne une vision contemporaine mais pleinement figurative et sensée, inspirée des plus grandes œuvres littéraires. Très critique sur l'art contemporain et la spéculation autour de "soit-disantes œuvres" ou "performances artistiques", elle lance un appel à sauver l'art pictural des abysses de la bêtise ambiante, par le blog qu'elle a fondé et par le biais de conférences.
 
                               

               
Dimanche 27 20:40 : La Foi prise au mot
               
                           
Solidarité
 
 
L'actualité nous renvoie bien souvent à la détresse des gens de la rue. Déjà au XIXe siècle, un laïc comme Frédéric Ozanam s'était attelé à combattre l'exclusion et la pauvreté. Dans le cadre du bicentenaire de la naissance de cette figure éminente du catholicisme social, Régis Burnet reçoit Gérard Cholvy, historien, spécialiste de l'histoire religieuse contemporaine, auteur d'une belle biographie sur Ozanam et Jean-Louis Souchon, président de la Conférence Saint-Vincent-de-Paul de la paroisse Saint-Vincent-de-Paul dans le 10e arrondissement de Paris et qui anime une équipe de bénévoles au service des pauvres. Ils nous parlent de la solidarité, telle que Frédéric Ozanam l'a vécue et telle qu'elle peut être vécue de nos jours. Une émission qui plaira à tous ceux que la détresse interpelle.               
        
         
                                 
   
  Si vous ne pouvez pas regarder KTO sur votre téléviseur
Direct KTO : cliquer sur la flèche ci-dessous pour regarder. 
 
 
 

 
(cliquer ci-dessus pour grand écran)
@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog