>

CHEMIN DE CAREME AVEC MGR BRINCARD (4) : CHERES FAMILLES, GARDEZ COURAGE !

  • PAROISSE DE MARTIGUES

 Careme-au-quotidien.jpg

 

Chères familles, je tiens maintenant à m’adresser plus particulièrement à vous. Vous savez combien l’Église vous aime et veut vous aider de plus en plus.

 

Le pape François vient de vous adresser une très belle lettre que je vous demande de lire avec attention. Dans cette lettre, que vous trouverez sur internet, le pape François sollicite avec insistance votre prière notamment au moment où l’Église universelle prépare une Assemble synodale consacrée à la famille.

 

Le Saint-Père précise que cette Assemblée sera suivie, en 2015, de l’Assemblée ordinaire qui portera sur le même thème de la famille ». Le pape conclut sa lettre en disant avec insistance : « Votre prière pour le synode des évêques sera un précieux trésor qui enrichira l’Église ».

 

Chères familles, vous êtes au coeur d’une grande tempête qui secoue les assises mêmes de la société. C’est pourquoi j’ai particulièrement à coeur de vous redire non seulement mon affection mais aussi de vous apporter mon ferme soutien et de conforter ainsi votre espérance.

 

L’Église est une famille, il est donc normal que le premier visage de l’Église que nous voulons donner soit celui de la famille.

 

L’Église n’est pas d’abord une institution, une organisation, un ensemble de structures ; l’Église est un mystère par lequel Dieu se révèle comme source de l’Amour. Comme le disait le « bientôt saint » Jean Paul II, la famille est l’icône de la Trinité. Dans notre Église, soyons courageux, inventifs et audacieux pour promouvoir la famille.

 

Alors un très grand merci aux familles qui sont les piliers de notre société et aussi de notre Église.

 

Gardez courage ! Je sais, chères familles, combien vous peinez à garder l’Espérance au cœur d’un monde qui vous oublie trop souvent parce que l’individualisme devient fréquemment la règle. Mais votre fidélité saura vaincre, avec la grâce de Dieu, tous les obstacles.

 

Faites donc de mieux en mieux connaître ce que vous attendez de nous. Réfléchissez ensemble, en famille et par petits groupes, afin de savoir comment notre Église peut répondre à vos aspirations. Demandez-vous aussi comment vos paroisses peuvent vous faire connaître ce qu’elles attendent de vous.

 

Afin de faciliter les échanges au sein de votre famille, avec d’autres familles, avec les communautés paroissiales ou les mouvements auxquels vous appartenez, je vous propose, parmi d’autres suggestions que le Saint-Esprit vous inspirera, de vous poser les questions suivantes :

 

. La famille participe à la mission de l’Église. En quoi consiste cette participation ?

. « Que signifie être un ‘disciple missionnaire de Jésus’

- au sein de ma famille ?

- par rapport aux familles que je rencontre ?

- par rapport à la communauté paroissiale à laquelle j’appartiens ? »

 

Que signifie pour notre famille d’aller à la périphérie comme nous y invite le pape François ?

 

(à suivre)

  

Mgr Henri Brincard
Evêque du Puy en Velay

MAURETTE 20/03/2014 11:24

Pour moi être un disciple missionnaire de Jésus-Christ par rapport à la communauté paroissiale à laquelle j'appartiens, c'est de témoigner de l'amour de Dieu pour toutes les formes de familles
existantes aujourd'hui dans la société, donc non seulement pour la forme classique : père, mère, enfant(s), mais aussi pour les familles monoparentales, homoparentales, recomposées, etc en
soulignant les merveilles que Dieu accomplit en leur sein.
MAGUI

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog