>

JESUS CHRIST, PASTEUR ET SERVITEUR

  • PAROISSE DE MARTIGUES

20130609 119

 

Dans le peuple des Baptisés les dons aussi divers que multiples sont répartis en chacun et chacune pour le bien de l’ensemble. Saint Paul s’adressant aux Corinthiens prend une comparaison : notre corps forme un tout, il a pourtant plusieurs membres. Il en en est de même pour le Corps du Christ. C’est ainsi, que tous ne font pas tout. Progressivement se sont mis en place les ministères de la communion de ces différences. Deux figures émergent : celle du Pasteur portée par l’évêque (et par les prêtres) et celle du serviteur, portée par le diacre. En évoquant le pasteur et le serviteur, nous pourrions croire que ces deux figures sont dans une sorte d’égalité, et cela est vrai, mais seulement dans le CHRIST lui-même.

 

Dans l’Eglise, tous les Baptisés sont appelés à servir, quelques-uns seulement (Evêques, Prêtres) sont ordonnés comme Pasteurs. Les Evêques et les Prêtres sont d’abord ordonnés diacres, pour bien signifier que l’on entre au service du Christ, uniquement par le chemin du serviteur. C’est bien le service qui est premier. Dans la Liturgie Eucharistique, l’évêque ou le prêtre, ont le ministère de Présidence. Présider ne veut pas dire tout faire, mais faire faire, respecter, valoriser et donner de l’autorité à chaque service.

La charge principale de la Présidence est de tenir l’assemblée en prière, s’adressant à Dieu au nom du peuple rassemblé. Aussi celui qui préside est déchargé de services importants. La proclamation de l’Evangile est confiée  au diacre. Les indications à donner à l’assemblée (geste de la paix, envoi, attitudes, etc.) le sont par le diacre. A l’offrande, le pain et le vin apportés par les fidèles sont accueillis par le diacre qui prépare la table pour le repas du Seigneur.

 

Pendant la Prière Eucharistique, prononcée par le Président, au nom de l’assemblée, le diacre garde le silence « Comme une brebis muette, il n’ouvre pas la bouche » (Isaïe 53, 7). Chaque membre de l’assemblée voit, en même temps, les figures du Pasteur et du Serviteur, pris ensemble dans le mouvement pascal du mémorial eucharistique. A la conclusion (doxologie) de la prière eucharistique, le président, élève la pain-corps et le diacre – toujours en silence – le vin-sang, signe de la vie donnée. C’est ainsi, que pour ce sommet de la célébration, les deux figures s’associent et s’unissent, présentant à Dieu le Père, le Christ unique devenu nourriture pour les membres de son Corps. L’Assemblée acclame en disant ou en chantant : Amen ! C’est ainsi que le diacre assume sa participation dans la Célébration de l’Eucharistie.

 

Chaque fois que l’Eglise ordonne l’un des siens comme diacre, elle renouvelle ce que fit l’Eglise de Jérusalem aux origines lorsque les douze apôtres prirent l’initiative de se donner des auxiliaires pour mieux exercer la charge apostolique. Celui que l’Eglise ordonne au diaconat est un Baptisé.

 

Au début de la liturgie l’Evêque demande à l’épouse si elle consent à l’ordination de son mari, ou au candidat non marié de s’engager publiquement dans le célibat. L’ordination stabilise le diacre dans l’état de vie où il est, mariage ou célibat.

 

Le dimanche 16 Juin prochain, Bastien ROMERA sera ordonné diacre par notre évêque, le Père Christophe DUFOUR, en vue de l’ordination sacerdotale. Par sa vie offerte et par son comportement il signifie à ses frères et sœurs «  que Dieu doit être aimé plus que tout » (Rituel de l’ordination des diacres). Il témoignera de l’unique amour du Christ pour son Eglise. Quant au diacre marié, il est appelé à assumer trois devoirs : le devoir familial, le devoir professionnel, le devoir de ministre ordonné.

 

Un diacre

M
Bonjour,
Je lis : " L’ordination stabilise le diacre dans l’état de vie où il est, mariage ou célibat." Et il me vient la question suivante : " Que se passe-t-il lorsqu'un diacre divorce ? car la vie n'est
pas un long fleuve tranquille..."
Merci d'envisager le cas,(il y en a sûrement), et d'apporter une réponse claire.
A bientôt
Répondre
@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog