>

JOURS DE TOUSSAINT

  • PAROISSE DE MARTIGUES

automne.jpg

 

C’est par un ciel tout gris, que tombe une pluie fine,

Souvent l’on entend dire : c’est un temps de Toussaint !

 

Et pourtant, la Toussaint est depuis l’origine,

Une fête joyeuse, fête de tous les saints.

 

Et c’est le lendemain, qu’on se rend au cimetière

Qui est le jour des morts ; l’on va se recueillir

Sur les tombes de ceux qui ont fermé paupières,

De nos chers disparus, dont on a souvenir ;

Nos parents, grand’ parents, membres de la famille,

Tous ceux qu’on a aimés et qui ne sont plus là ;

Des amis avec qui parfois sous la charmille

Nous aimons discuter de tout, en bla-bla-bla.

 

Ceux qui étaient intimes, dont on garde mémoire

Des moments merveilleux et des petits bonheurs,

Des mots qui sont restés, anecdotes, histoires,

Qu’on n’a pas oubliés, en versant quelques pleurs.

 

C’est le jour où l’on va apporter sur leur terre

Des vases de chrysanthèmes ou des bouquets de fleurs,

Et que l’on se recueille dans une humble prière

Sur ceux qui ne sont plus, mais vivants en nos cœurs.

 

Il y a, de plus en plus, des gens qu’on incinère,

L’Eglise le permet ; au columbarium

On dépose les cendres qu’en ce jour on vénère

Tous ceux qu’on a connus, tous ceux que nous aimions.

 

La mort est un tunnel, la mort est un passage

Qui nous conduit vers Dieu et vers une autre vie,

L’on est sur l’autre rive, ce n’est pas un mirage,

Mais ceux qui croient au ciel, savent que l’on survit.

 

A la résurrection, viendra la fin du monde

Et l’on retrouvera ceux qui nous ont précédés,

Tous ceux qui croient en Dieu, dans une joie profonde

Le verront face à face, et pour l’éternité.

 

Jean Sambussy

Martigues, le 1er novembre 2010

 

 

 

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog