>

LE MOT DU PERE LOUIS POUR L'AVENT : DESIR

  • PAROISSE DE MARTIGUES

    Jacob-Flinck.jpg

    "La bénédiction d'Isaac à Jacob"

FLINCK, Govert  1615-1660   élève de Rembrandt portraitiste
             1638   Rijksmuseum, Amsterdam
 

 L'avent, l'attente, un grand désir - désirs ?

 

L'importance théologique et philosophique du désir

   

Jacob, dès le ventre de sa mère voulait être l’élu. Dieu donnait à Jacob un désir fort qu’il voulait combler.  

 

Le psychanalyste Jacques Lacan reconnaît la place du désir.

 

Maurice Blondel, dans "L'Action", dit que le vouloir de l'homme est habité  par un désir d'infini qui ne peut être achevé que par Dieu.

 

Pour Spinoza, l’essence de l’homme est le désir éclairé par la raison, puissance de vie, effort pour conserver son être et le perfectionner.

 

Le bonheur est mouvement légitime vers l’accomplissement du désir, l’estime de soi, la joie de vivre.

 

Louis

 

 

couronne avent ferrières 

  

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog