>

PIERRE ET FRANCOIS

  • PAROISSE DE MARTIGUES

  Pierre et françois

  Le Pape Innocent III approuve la règle franciscaine, Giotto, Assise, Basilique Saint François

 

C’est une fresque devant laquelle je me suis souvent arrêté, que j'ai souvent commentée. Une fresque que je ne regarderai plus jamais comme avant. On l'attribue à Giotto (1267-1337).

 

Elle se trouve dans la basilique supérieure d'Assise. Elle représente la rencontre de saint François et du pape Innocent III. Tout, dans les couleurs, les postures et l'architecture de l'œuvre, contribue à accentuer la dramaturgie de l'instant représenté : Innocent III approuve la règle de saint François.

 

Deux mondes se font face. Deux mondes que tout pourrait opposer et qui pourtant se respectent, ont besoin l'un de l'autre car ils sont les membres d'un même corps.

 

Les frères mineurs, tout en bas, à même la terre dont ils épousent jusqu'à la couleur. Et, tout en haut, penché en avant, entouré de cardinaux chamarrés de passementeries, le Pape en train de prononcer sa fameuse phrase : "Ce petit homme est un géant !".

 

Deux mondes, mais non pas deux églises. Une seule Église, où hiérarchie et charismes se laissent ajuster au divin projet de "tout récapituler dans le Christ" (Éph 1,10).

 

Jusqu'ici, devant cette fresque, je disais "Pierre et François".

 

Aujourd'hui, il me faut ajouter un "s" : "Pierre est François".

 

Non pour tout mélanger, mais simplement parce qu'il a choisi ce nom. Il nous faudra du temps, sans doute beaucoup de temps, pour permettre à l'Esprit Saint, qui conduit son Église, d'opérer en nos cœurs les conversions induites par un tel raccourci.

 

Sankalé

Mgr Louis Sankalé

Évêque de Nice

julie 10/02/2016 17:55

pouvez vous me dire a quelle autorité françois d'assise doit -il se soumettre

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog