>

PRIERE DE NORBERT SEGARD

  • PAROISSE DE MARTIGUES
  Norbert Segard, ministre.

Norbert Segard, ministre.

 

 " Seigneur, donne moi de voir les choses à faire sans oublier les personnes à aimer, et de voir les personnes à aimer sans oublier les choses à faire.

 

Donne moi de voir les vrais besoins des autres.

 

C’est si difficile de ne pas vouloir à la place des autres, de ne pas répondre à la place des autres, de ne pas décider à la place des autres.

 

C’est si difficile, Seigneur, de ne pas prendre ses désirs pour les désirs des autres, et de comprendre les désirs des autres quand ils sont si différents des nôtres

 

Seigneur, donne moi de voir ce que tu attends de moi parmi les autres.

 

Enracine au plus profond de moi cette certitude qu’on ne fait pas le bonheur des autres sans eux.

 

Seigneur, apprends moi à faire les choses en aimant les personnes.

 

Apprends moi à aimer les personnes pour ne trouver ma joie qu’en faisant quelque chose pour elles, et pour qu’un jour elles sachent que Toi seul, Seigneur, es l’Amour."

 

 

En mars 1973, Norbert Ségard est élu député de la première circonscription du Nord, avant de devenir secrétaire d'État du commerce extérieur en juin 1974. Il assume ensuite le secrétariat d'État aux postes et télécommunications dès janvier 1976 où on lui doit le lancement de la télématique (minitel...).


En octobre 1980, il est nommé ministre délégué auprès du premier ministre pour la recherche et l'application des techniques avancées, poste qu'il occupe jusqu'à ses derniers jours.

Il a témoigné publiquement de son cancer du poumon.

Max Régnier 22/01/2018 18:15

Bonjour monsieur Ségard,
Ces quelques échanges nous ramènent en Août 2015 et par mail je vous avais répondu que mon père
et le votre s'étaient effectivement connus petits car "ils allaient à l'école ensemble".
Par contre est-ce que votre papa, que vous avez du chérir, n'est-il allé qu'à l'école St Joseph d'Aniche
ou a t'il fait la préparatoire ou une année d'élémentaire à Basuyaux ? Si ce n'est pas le cas c'est que
mon père, qui habitait rue Général Delestraint, tout près de la rue Carnot où habitait le votre se
rejoignaient effectivement et se séparer ensuite pour leur école respective. D'ailleurs mon arrière-
grand-père, souffleur à la verrerie St Martin, habitait lui-même au 45 rue Carnot.
En 2014, lorsque j'ai écrit mon admiration et pour Norbert Ségard et pour ma ville d'Aniche ainsi que
ses ouvriers, il y avait peu de détails d'archives sortis des tiroirs aussi ai-je eu deux erreurs mais
l'essentiel était pour moi était d'unir l'humaniste qu'était votre père à sa ville natale si laborieuse.
Avec toute ma sympathie.
Max Régnier.

Max Régnier 22/01/2018 18:04

Bonjour monsieur Ségard,
Ces quelques échanges nous ramènent en Août 2015 et par mail je vous avais répondu que mon père
et le votre s'étaient effectivement connus petits car "ils allaient à l'école ensemble".
Par contre est-ce que votre papa, que vous avez du chérir, n'est-il allé qu'à l'école St Joseph d'Aniche
ou a t'il fait la préparatoire ou une année d'élémentaire à Basuyaux ? Si ce n'est pas le cas c'est que
mon père, qui habitait rue Général Delestraint, tout près de la rue Carnot où habitait le votre se
rejoignaient effectivement et se séparer ensuite pour leur école respective. D'ailleurs mon arrière-
grand-père, souffleur à la verrerie St Martin, habitait lui-même au 45 rue Carnot.
En 2014, lorsque j'ai écrit mon admiration et pour Norbert Ségard et pour ma ville d'Aniche ainsi que
ses ouvriers, il y avait peu de détails d'archives sortis des tiroirs aussi ai-je eu deux erreurs mais
l'essentiel était pour moi était d'unir l'humaniste qu'était votre père à sa ville natale si laborieuse.
Avec toute ma sympathie.
Max Régnier.

Max Régnier 01/02/2014 22:32

Nous aimerions,pour la plupart d'entre nous,ressembler à Norbert Ségard.Tout au moins désirerions-nous avoir des hommes d'Etat capables d'être des humanistes et que nos humanistes deviennent des
hommes politiques.

Ségard 15/08/2015 10:06

Bonjour monsieur Régnier,
Si vous acceptiez de me confier votre adresse mail, nous pourrions continuer à échanger de façon plus pratique.
Avez vous connu mon père ?
Très cordialement.
jp.segard@norbert-segard.org
www.norbert-segard.org

Max Régnier 14/08/2015 12:25

Je suis ému par votre marque d'attention à mon égard. Je garderai une joie de cet instant de partage. Max Régnier

Ségard 13/08/2015 18:20

Je vous remercie monsieur Régnier pour ce que vous avez écrit sur Norbert Ségard. Je rajouterai que je souhaite à tous d'avoir un tel père aussi proche de ses enfants.
Jean Paul Ségard
Fils de Norbert Ségard
Président de la Fondation Norbert Ségard

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog