>

DES LAICS CHEMINENT ENSEMBLE AVEC LE CHRIST, AVEC LES HOMMES

  • PAROISSE DE MARTIGUES

arcabas3

 

Les familles spirituelles de laïcs engagés désirent, à la suite du Christ, assumer leur vocation dans l’Eglise et dans le monde. Ils se retrouvent autour d’une spiritualité particulière pour prier, réfléchir et vivre une vie fraternelle centrée sur le Christ, chacun selon son charisme.

 

Quelques familles parmi la douzaine existant en France

 

FAMILLES

MAÎTRES SPIRITUELS

Communautés Carmélitaines

Sainte Thérèse d’Avila et Saint Jean de la Croix

Fraternités séculières franciscaines

Saint François d’Assise

Communauté Vie Chrétienne (CVX)

Saint Ignace de Loyola

Fraternité séculière Charles de Foucauld

Bienheureux Charles de Foucauld

Fraternité spiritaine « Esprit et mission »

Vénérable François Libermann

Fraternité Saint Jean de Dieu

Saint Jean de Dieu

Fraternités laïques dominicaines

Saint Dominique

 

Chaque famille témoigne de sa vie évangélique suivant le charisme de son fondateur, révélant ainsi l’un des visages du Christ.

 

Présentation des Laïcs au Carmel

 

Pourquoi ? Est-ce possible ?

 

Parce que Dieu les y appelle. Cet appel a été entendu à travers des cheminements variés et chez des personnalités très diverses. Il est vécu dans des contextes de vie qui n’ont en apparence rien de commun sinon le désir de mieux connaître Dieu pour mieux l’aimer et le servir.

 

Il est ressenti comme :

 

  • Un attrait dominant et croissant pour une prière silencieuse quotidienne, une relation de confiance avec un ami qui marche avec nous.
  • Un besoin de puiser dans l’union à Dieu la force et la grâce de demeurer fidèle dans les travaux et services de la vie quotidienne ainsi que dans l’attention aux autres.

 

La sainteté, l’union à Dieu ne sont pas réservés à ceux qui sont engagés dans la vie religieuse. Tous les baptisés sont appelés à vivre l’Evangile au quotidien. Certains, séduits par l’enseignement de Sainte Thérèse d’Avila, Saint Jean de la croix, Sainte Thérèse de Lisieux souhaitent y parvenir par le chemin du Carmel.

 

Est-ce possible ? Est-ce viable ?

 

Une mère de famille, un chef d’entreprise, un ouvrier à la chaîne, tout homme ou toute femme accablés de soucis et de responsabilités peuvent-ils aspirer à ce chemin ou seulement le rêver ?

 

Ceux qui ont tenté l’expérience reconnaissent que cela n’est pas toujours facile. Mais tous affirment que l’oraison quotidienne en les gardant en présence de Dieu les garde aussi plus présents à la mission qui est la leur. Ce temps (30 minutes de prière silencieuse) donné à Dieu qui pourrait sembler perdu, donne au contraire à l’activité qui suit tout son sens, toute sa densité. Ces laïcs ne cherchent pas à transposer une mentalité « conventuelle » dans le temporel où ils évoluent . Rien ne les singularise et ils vont comme les autres, avec les autres, vivre en famille, mariés ou célibataires, salariés ou retraités, mais c’est avec un regard nouveau que tout sera vécu.

 

C’est ainsi que l’Ordre des Carmes Déchaux séculier accueille les chrétiens sans limite d’âge qui par vocation particulière s’engagent à vivre dans le monde et en communion fraternelle une vie évangélique sur le modèle de la Vierge Marie.

 

C’est un engagement de fidélité au charisme de l’Ordre, à la mission des laïcs dans l’Eglise et le monde :

 

Chercher la face de Dieu dans l’oraison et dans le service – silence, écoute, ascèse de vie, générosité de la charité fraternelle pour une transformation progressive dans la vie personnelle mais aussi dans la vie ecclésiale.

 

Les membres du Carmel Séculier :

 

  • apportent leur soutien à leur curé, suivant les circonstances et selon les talents personnels, s’impliquent dans la vie de la paroisse (catéchèse, éveil à la foi, préparation au baptême, denier de l’Eglise, animation liturgique…)
  • s’engagent et s’encouragent mutuellement dans des « groupes apostoliques » là où cela paraît nécessaire en accord avec le charisme de l’Ordre.

 

 

Danielle

@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog