>

DIMANCHE 11 MARS : MESSES A MARTIGUES

  • aroissedemartigues.over-blog.com
  samaritaine-2.jpg        La Samaritaine 
                        TROISIEME DIMANCHE DE CARÊME
 
 
               "Si tu savais le don de Dieu !"
                                                                   (Jn 4, 10)
           

 
  
     Samedi 10 Mars :      Saint Genest : messe à 18h
 
                Dimanche 11 Mars :  Saint Louis d'Anjou : messe à 10h
                                  
                                                          Saint Louis d'Anjou : messe à 18h
      

                

 

Le sens des lectures de ce dimanche 
  
  • L'eau du rocher
  • Adorons le Seigneur, notre rocher
  • L'amour de Dieu en nos coeurs 
  • La Samaritaine    
 
 

 

CHANT D’ENTREE : VIENS SEIGNEUR ETANCHER NOTRE SOIF

 

R/Viens, Seigneur, étancher notre soif,

Viens, Jésus, apaiser notre faim.

 

Sous tes mains nos plaies se ferment

C’est toi qui nous guéris ;

Sous tes mains, nos torts s'effacent,

C'est toi qui nous pardonnes.

 

Sous tes mains, nos peurs s'apaisent,

C'est toi qui nous conduis,

Sous tes mains, nos chaînes tombent,

C'est toi qui nous délivres.

 

C’est par toi que nos cœurs aiment,

Tu es le Dieu d’amour,

C’est par toi, que nos yeux s’ouvrent,

Tu es notre lumière.

 

(cliquer sur la flèche) 

 

KYRIE  

 

 

LECTURE DU LIVRE DE L’EXODE (Ex 17, 3-7) :

Par Moïse, Dieu donne l’eau à son peuple.

 

Moise donne l'eau

 

PSAUME 94 :

 

A/ Aujourd'hui, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la voix du Seigneur ! (en début et fin)

 

Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !


Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
Oui, il est notre Dieu ;
nous sommes le peuple qu'il conduit.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ?
« Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit. »

 

LECTURE DE LA LETTRE DE SAINT PAUL APÔTRE

AUX ROMAINS (Rm 5, 1-2.5-8) :

L’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs.

 

ACCLAMATION DE L’EVANGILE :

Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus !

 

ÉVANGILE DE JESUS CHRIST SELON SAINT JEAN (Jn 4, 5-42) :

La Samaritaine et le don de l’eau vive

 

CREDO

 

PRIERE UNIVERSELLE

 

R/ Ubi caritas et amor, Ubi caritas Deus ibi est.

(en début et fin)

 

Regarde, Seigneur, la vie de l’Eglise. Qu’elle annonce l’Evangile et s’abreuve à la vraie source.

Nous te rendons grâce pour chaque catéchumène en route vers le baptême.

 

Donne, Seigneur, l’eau vive de ta tendresse aux malades qui se croient abandonnés de Dieu.

Nous te rendons grâce pour ceux qui gardent confiance en toi et dont l’Espérance demeure.

 

Eclaire, Seigneur, le choix de chacun d’entre nous dans cette période où nous élirons les responsables politiques de notre pays.

Nous te rendons grâce pour ton Esprit qui nous conduit.

 

Soutien, Seigneur, les personnes seules, les familles monoparentales pour qui le quotidien est souvent difficile.

Nous te rendons grâce pour celles et ceux qui savent les écouter et les aider.

 

Accompagne, Seigneur, les groupes « Aller au cœur de la foi ». Ils nous font, cette année, réfléchir sur « Vivre ensemble la fraternité ».

Nous te rendons grâce pour ton amour qui nous rassemble. 

 

SANCTUS

 

AGNUS DEI 

 

CHANT D’ACTION DE GRÂCE : N’AIE PAS PEUR !

 

R/N'aie pas peur, laisse-toi regarder par le Christ ; 
Laisse-toi regarder car il t'aime.
N'aie pas peur, laisse-toi regarder par le Christ ; 
Laisse-toi regarder car il t'aime.

 

II a posé sur moi son regard, un regard plein de tendresse. 
Il a posé sur moi son regard, un regard long de promesse.

 

Il a posé sur moi son regard, et m'a dit : "viens et suis-moi."
Il a posé sur moi son regard, et m'a dit : "viens, ne crains pas." 

 

Il a posé sur moi son regard, et ses yeux en disaient long.
Il a posé sur moi son regard, c'était celui du pardon.

 

(cliquer sur la flèche) 

 

CHANT D’ENVOI : EN QUEL PAYS DE SOLITUDE

     

Quarante jours, quarante nuits,
Irez-vous, poussés par l’Esprit ?
Qu’il vous éprouve et vous dénude !
Voyez : les temps sont accomplis,
Et Dieu vous convoque à l’oubli
De ce qui fut vos servitudes.

Ne forez plus vos puits d’eau morte :
Vous savez bien le don de Dieu
Et quelle est sa grâce, et son jeu :
Il vous immerge, il vous rénove !
La vie s’élève peu à peu,
Les champs sont dorés sous vos yeux :
Embauchez-vous où Dieu moissonne !
@paroissemartig © 2010 -  Hébergé par Overblog